Un trapilho s’il vous plaît !!!!

En ce dimanche ensoleillé coquillages et crustacés , je partage avec toi un bon moment agréable sur ma terrasse

 

On n’est pas bien là , tout de même ? On se prendrait même à rêver  d’être en vacances farniente avec la folle envie de s’écrier   » un trapilho s’il vous plaît ! » . Mais…

Voilà dure réalité le trapilho n’est pas une boisson rafraîchissante , bien que venant du sud plus précisément du Portugal, on pourrait se l’imaginer . En fait , rien à voir il s’agit plutôt de chute de tissus souvent du jersey issus des industries textiles qui sont récupérées et conditionnées en bobines on fabrique ainsi toute sorte de choses assez sympa , pouf, sac , tapis …

Du coup cadeau du jour un tuto pour réaliser un collier en trapilho ! si t’es sage je sais ce n’est pas logique, mais dans les jours prochains je te posterai de quoi faire ta bobine toi même 😉 ça c’est pour notre audience à Colle et à moi, c’est pour être sûre que tu reviennes par ici 🙂

Tout d’abord le pêle -mêle et ensuite les explications :Image

C’est parti !

Étape numéro 1

Alors cette technique est pas mal , mais ça mange du fil c ‘est gourmand tu mesures 4 mètres de fil dans un premier temps que tu vas plié en deux pour obtenir deux fils de 2 mètres !

Tu mesures et tu coupes !

Réalise un noeud au départ fais une boucle simple, cela te permettra  d’ enfiler ton orteil si t’es assise dans ton canapé, ou de le coincer ailleurs ( morceau de carton plume) . Pour ma part je n’ai pas réalisé une simple boucle, mais j’ai opté pour un noeud Joséphine. Tu ne connais pas mamzelle Joséphine ? Ne t’inquiètes pas afin de fidéliser ta présence parmi nous, je réaliserai ce noeud prochainement!

 

 

Comme j’ai opté pour une couleur unie , j’ai distingué le fil A du B par la présence d’une perle en bois  et des couleurs « verte et rose ».


Deuxième étape:

tu vas réaliser ce que l’on appelle un noeud feston sur la droite et sur la gauche 🙂

Fais passer le fil B sous le fil A. Ensuite fais passer le fil B dans la boucle que tu viens de réaliser ! Attention ne pas serrer tu auras besoin de souplesse pour faire ton deuxième rang.

 

on réitère l’opération de l’autre côté, on fait passer le fil A sous le fil B , et on passe le fil A  à l’intérieur de la boucle que tu viens  d’effectuer. J’espère que je ne t’ai pas perdu dans les explications ! Photo pour illustrer ce que je viens de dire !

 

Tu avances , tout doucement , mais sûrement , on y croit !

 

La preuve tu as déjà fini !

 

Il s’agit du premier rang ! Tu peux t’arrêter ici et faire un headband vu qu’il s’agit de jersey c’est juste élastique à souhait et parfait pour ce genre d’accessoire !

Si tu as avancé mais abandonné avant, tu te rendras compte que tu peux également faire un bracelet  🙂


Si t’es une guerrière du trapilho que t’as rien lâché que tu es encore avec moi, je te propose de faire un deuxième rang pour faire un collier assez imposant et donc original 😉

Pour cela tu dois recouper deux mètres de fil gourmandise oblige !  tu dois faire passer le fil dans une maille du rang précédent d’où la nécessité de ne pas serrer tes nœuds au début de ta réalisation !

 

 

te voilà prête à refaire les étapes une et deux en alternant feston droit et gauche mais avant n’oublie pas de repasser à chaque fin de feston ton fil dans les mailles de ton premier tressage 🙂

Agrémenter de quelques perles et voilà

Tada !

Il ne reste plus qu’à te dire « Sois Belle  et originale » et n’hésites pas à nous envoyer tes réalisations via notre page facebook  🙂

Au plaisir @Ficelle

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s